jeudi 7 mars 2013

Une école en ordre?



« Je ne fais pas ici le procès de l’ordre ni l’apologie du désordre. Mais celui de la bêtise portée par quelques-uns voulant faire croire que la solution des problèmes incontestables de l’école serait d’y ramener l’ordre. Ceux-là, en fait, ne veulent qu’une école sans rires, sans pleurs, sans enthousiasme, sans naïveté, sans disputes, sans amours, sans sourires.
Une école en ordre ? La grande illusion… »

Christophe Chartreux dans le billet du mois du n°503 des Cahiers Pédagogiques, en intégralité ici.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Enregistrer un commentaire